Activités culturelles

IMAG4442 DSC00469 IMAG4475 IMAG4481
 

L'Académie Technique Ciné St Gab', transmetteur de valeurs

Lundi 6 octobre 2014, à la salle Jean-Grolleau, l'Académie Technique Ciné St Gab' (ATCSG) a organisé une soirée spéciale offrant un regard particulier sur cette association atypique dont l'objectif premier est « d'offrir la possibilité à des jeunes motivés, en dehors de tout cadre scolaire, une découverte des métiers du spectacle liés au son, à la lumière, à la vidéo et à la projection cinématographique, résume Jacques MANDIN, responsable de la structure. Ici, on est dans le concret du terrain, du direct. Tout au long de la saison, les jeunes assurent bénévolement les régies techniques de spectacles, projections de films, réunions, stages, concerts, galas... L'ensemble est complété d'interventions de techniciens professionnels et de visites extérieures de salles de spectacles et de prestations professionnelles...».

 

Grâce aux efforts communs d'une équipe solidaire renforcée par de fidèles anciens, la structure associative a assuré, cette année, les prestations de  « Voiles, Ombres et lumières » avec l'Institut Musical de Vendée (IMV) au sein de la basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre, le « Puzzle chorégraphique » des danseuses de l'Institut Art et Danse en Vendée (IADV) et du trio musical « Just for swing », la Fête des Lycéens, des soirées théâtre... La structure a aussi eu la chance d'assister au tournage du film d'Eric Dick, « Monstrum », ainsi qu'aux répétitions de « La Symphonie de Bethléem » au Puy du Fou.

 

L'apothéose fut le séjour de quatre jours à EFTELING (Pays-Bas) au sein du troisième parc d'attraction européen et la rencontre avec deux jeunes techniciens, passés par l'ATCSG, qui exercent leur savoir-faire au sein d'un spectacle vivant « Raveleijn show » créé par Puy du Fou International, « un fabuleux partage d'expérience ». Pendant deux jours, ils ont participé, avec fierté, avec la cinquantaine d'acteurs et techniciens aux spectacles dans la régie technique, dans les vestiaires, dans le tunnel des plongeurs, cachés dans les décors avec les acteurs, près de l'impressionnant mécanisme du dragon, participants aux briefings de toute l'équipe, puis au débriefing, se plaquant le long du décor au passage des chevaux et cascadeurs... bref, vivant en direct, partageant le stress des acteurs, la concentration dans la régie, les 25 minutes (en néerlandais) d'un spectacle vivant, dynamique, plein d'effets spéciaux...

 « EFTELING est un de mes plus beaux voyages, Raveleijn est tout simplement magique et ce que font Toto et Gus est extraordinaire... » Erwan.

 

La fin de saison fut marquée par un fort moment d'émotion, la fin de 65 ans de projection cinéma professionnelle 35 mm argentique, la norme imposant dorénavant le numérique. Malgré quelques inquiétudes, le défi a été relevé via un partenariat noué avec Ballad'Images Familles Rurales Vendée.

 

L'équipe ATCSG, renforcée de nouveaux membres, aura la charge d'assurer les projections du Ciné St Gab'. « L'ATCSG, c'est une aventure humaine et un esprit de famille mêlant, rigueur, sérieux, responsabilité, engagement personnel et service.

 

« Cette saison, c'est Clotilde GOURDON, technicienne en post-production numérique à Nantes et Paris, qui en sera la marraine avec la volonté de transmission de passion, de savoir », indique Jacques MANDIN.

 

 

 

Le numérique remplace la pellicule au Ciné St Gab'

Les 23 et 24 septembre 2014, la projection du film de Philippe de CHAUVERON, « Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? » a matérialisé de façon joyeuse l'écriture d'un nouveau chapitre de la riche histoire du Ciné St Gab', avec le passage de la pellicule argentique 35 mm à l'ère du numérique. « C'est une page qui se tourne, déclare Jacques MANDIN. Je suis très content et ému que cette activité fédératrice de nombreuses générations perdure. »

 

Ce nouveau défi est le fruit d'un partenariat entre l'établissement scolaire saint-laurentais, le seul en France à disposer d'une salle de cinéma professionnelle 35mm, et le réseau Ballad'Image de Familles Rurales Vendée.

Débuté le 6 novembre 1900, le Ciné St-Gab' prend de l'ampleur avec l'installation, en 1935, d'un appareil portatif Debrie 16 mm. L'année 1949 est un tournant avec la création d'une salle de cinéma professionnelle en poste double. 1969 marque l'entrée en scène d'un jeune homme de 23 ans, Jacques MANDIN, qui devient l'élément indissociable du Ciné St Gab'. Quarante-cinq années plus tard, la passion et la présence de ce maestro du cinéma sont toujours très actives.

En 1981, les appareils usés (MIP XIV) menacent l'existence du cinéma à Saint Gab'. Impensable pour Jacques MANDIN qui consacre l'été à la mise en place de deux appareils MIP XVII afin que la magie opère de nouveau. En 2000, le manque de pièces de rechange inquiète de nouveau. En 2002, un appareil de projection au xénon, un Cinemeccanica Victoria 8r, est installé. Le cinéma poursuit sa destinée à Saint-Gab' jusqu'en juin 2014 où la norme numérique signe la fin de 65 ans de projection professionnelle argentique 35 mm au sein de Saint-Gab'. La cabine de projection va devenir un musée à découvrir lors de rendez-vous exceptionnels.

Dans les archives... Dimanche 19 mars 2000  - 50 ans de la cabine de projection en 35mm. « ... Le Ciné St Gab !, une tradition forte. Soyez-en fiers : elle a été pour beaucoup de ceux qui vous ont précédés une école de rigueur et d'amitié apportant à la fois les savoirs techniques et les savoir-être qui couronnent plus tard les vrais professionnels...

... Le futur n'appartient à personne. Mais ce que je peux vous dire, c'est que le Ciné St Gab' continue et continuera... ». Denys BAGUENARD, directeur. « Echo de Saint Gabriel N° 430 ».

Une vaste réflexion s'engage car l'association ne peut investir dans l'achat d'un projecteur numérique neuf (environ 40 000 €). Le miracle survient en septembre 2014 avec une convention signée avec Familles Rurales Vendée concernant la location d'un projecteur NEC 900C. À cela s'ajoute la possibilité d'une offre de films très récents.

C'est le « Nouveau Ciné-d St Gab' », (d pour digital ou numérique ).

 
Commission Culturelle

Présentation

La Commission Culturelle de Saint Gabriel - Saint Michel organise depuis une trentaine d'années les animations culturelles dans l'établissement.

Ces animations peuvent prendre les aspects les plus divers : Théâtre, Musique (Sous toutes ses formes), variétés (sous toutes ses formes), Conférences, Témoignages etc...

Elle dispose d'un budget annuel et est composée des membres de la Direction, des Responsables Educatifs, des Responsables de l'Aumônerie et des Professeurs délégués.

Notre objectif est de distraire les élèves, mais aussi de les faire réfléchir et de les amener à se cultiver.

Nous recherchons des animations de qualité (en théâtre, créations, textes de grands auteurs...), des témoignages de Chrétiens, des musiques différentes (de pays lointains et pauvres : le Burkina-Faso) mais aussi des distractions telles que : ventriloques, hypnotiseurs, imitateurs...

Il y a entre quatre et six animations par an.

ATCSG - Cinéma

Activité culturelles - Cinéma

DGB 4000m, Victoria 8 xénon, MIP XVII 35mm arc continu, Hortson 16mm arc alternatif, Dolby CP 65.

Voici le « Nouveau Ciné St Gab ! » transformé en « Cabine-musée des années 50 » grâce au soutien financier du Conseil Général de la Vendée, du Conseil Régional des Pays de la Loire du Conseil d'Administration et de Direction de Saint-Gabriel et à la participation très active de tous les projectionnistes.

Historique

  • 1900 - 1ère séance de « cinématographe »
  • 1935 - appareil portatif DEBRIE 16mm
  • 1949 - 1ère projection en 35mm à arc alternatif
  • 1960 - écran trans-sonore en cinémascope 9 x 4
  • 1981 - poste double MIP XVII semi-automatique
  • 1986 - salle cinéma transformée en gradins
  • 2002 - projecteur solo VICTORIA 8r au xénon
  • 2003 - processeur DOLBY Stéréo A - SR - D
  • 2004 - cabine-musée, soutien du Conseil Régional
  • 2005 - projection en plein air : « Les Choristes »

1ère séance de « cinématographe » à Saint-Gabriel

Mardi 6 novembre 1900. 1ère séance de « cinématographe » à Saint-Gabriel.

« ...Et c'est tout cela, avec bien d'autres choses encore, que nous a montré pendant deux trop courtes heures cette étonnante machine qu'on appelle du nom un peu bien barbare, mais pourtant expressif de cinématographe... ...
Ah ! pensais-je à part moi tandis que les rangs se formaient pour les dortoirs et que, dans mon imagination encore sous le charme, les tableaux animés se succédaient comme tout à l'heure sur l'écran, les hommes sont décidément bien savants en cette fin de siècle, puisqu'ils font de si ingénieuses inventions... ». Ferdinand Chatry, élève. « Echo de Saint-Gabriel N° 23 ».

50 ans de la cabine de projection en 35mm

Activité culturelles - Cinéma

Dimanche 19 mars 2000 - 50 ans de la cabine de projection en 35mm.

« ...Le Ciné St Gab ! une tradition gabriéliste forte. Soyez-en fiers : elle a été pour beaucoup de ceux qui vous ont précédés une école de rigueur et d'amitié apportant à la fois les savoirs techniques et les savoir-être qui couronnent plus tard les vrais professionnels...
...Le futur n'appartient à personne. Mais ce que je peux vous dire, c'est que le Ciné St Gab ! continue et continuera... ». Denis Baguenard, directeur. « Echo de Saint-Gabriel N° 430 ».

ATCSG - Académie Technique

« ...Cette académie est à son échelle, une école de vie, parce qu'on y apprend à former une équipe et à la vivre, parce qu'on y apprend la technicité et la rigueur d'une tâche de professionnel et parce qu'on s'y met au service des autres... »
Denis Baguenard, directeur. - « Echo de Saint-Gabriel N° 434 »

ATCSG - Métiers du Spectacle
  • Une vingtaine de lycéens, garçons et filles, volontaires et motivés.
  • Une dizaine d'intervenants extérieurs, techniciens professionnels et bénévoles.
  • Un animateur-technicien présent, disponible et passionné.
  • Un esprit d'équipe en parallèle d'une vie personnelle, scolaire et familiale.
  • Un apprentissage à la responsabilité dans un engagement réfléchi.
  • Une formation-découverte du monde du spectacle technique et artistique.
  • Une prise de conscience de la valeur du matériel et des équipements.
  • Une disponibilité technique dans le respect des acteurs, artistes et spectateurs.
  • Une reconnaissance, par Saint-Gabriel et le public, du service rendu.
  • Une salle de cinéma, de spectacle et de réunion, au coeur de l'établissement.
  • Un équipement scénique avec régie technique son, lumière et vidéo, en évolution.
  • Une cabine-musée, cinéma professionnel 35mm, unique en milieu scolaire.
  • Une histoire humaine, vraie, concrète, écrite et partagée par tous.
  • L'Académie Technique Ciné St Gab ! participe à la dynamique des origines de l'établissement qui se perpétue depuis plus de 100 ans
 

St gab et les entreprises

St gab et les entreprises

Faire un don

Faites un don à Saint Gab'
[ Faire un don ]

Contacter l'établissement

Tél 02 51 64 62 62
[ contact@saint-gab.com ]

Agenda

<< Juin, 2017 >>
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Espace téléchargement

 

Les plus de saint Gab - Lycées

  • Projet éducatif pour les Terminales
  • 1 classe européenne
  • Option Nautisme
  • Enfants précoces
  • Enfants dyslexiques
  • Modules prépa ES
  • Accompagnement
  • Atelier robotique