Actus

Saint Gab' Actualités

Soirée d’Investiture 18ème promotion ATCSG

Les jeunes techniciens de la promotion 2018-2019 ont présenté leur bilan audiovisuel, les animations et projets de l’année au public : parents, professeurs, anciens de l’ATCSG.

L’investiture s’est ensuite déroulée en présence de Thierry LETARD, directeur de Saint Gab’, Jacques MANDIN, animateur de l’ATCSG et le nouveau parrain, Jocelyn BOUCHET, saint laurentais d’origine, ancien élève (1983) et directeur technique adjoint du Grand Parc du Puy du Fou.

 

Après ses formations professionnelles, Jocelyn BOUCHET a très vite rejoint le Puy du Fou, comme puyfolais et technicien de la Cinéscénie avec Laurent ALBERT et l’équipe technique… Il a participé aux nombreux enregistrements et diffusions sonores avec Frédéric BOURGEAIS, directeur technique d’Alouette… Il est maintenant directeur technique adjoint et directeur des opérations sur le Grand Parc. C’est lui qui a embauché les différents « conducteurs de spectacle » de l’ATCSG sur la saison touristique du Grand Parc.

Les 11 jeunes de l’ATCSG vont travailler avec lui cette année en assistant aux différentes phases de la construction du nouveau spectacle 2019. En parallèle, ils suivront des formations découvertes : programmation de console lumière, vidéo, show control…

Premier rang : Jacques Mandin, Gabin, Jules-Alexandre, Nicolas, Vladimir et Clément. Second rang : Lucas, Maxime, Simon, Pablo, Théo, Jocelyn Bouchet.

L’ATCSG est une animation d’internat, hors temps scolaire, réservée aux lycéens : c’est une formation-découverte du « monde » du spectacle artistique et technique pour des jeunes volontaires, motivés et passionnés.

Pendant un, deux ou trois ans, ces jeunes forment une équipe responsable et organisée au service de leur établissement pour les réunions, conférences, projections cinéma numérique, théâtres, auditions et concerts de l’IMV (Institut Musical de Vendée). Avec eux, le Ciné-St Gab’ (cinéma professionnel unique en France en milieu scolaire) est reparti pour sa 70ème saison (1949-2019) avec le projecteur NEC 900 ciné numérique de Ballad’Images (Familles Rurales de Vendée).

Il n’y a pas de diplôme, mais on y acquiert un savoir-faire.

Certains anciens élèves ont trouvé leur voie grâce à cette académie, comme intermittents, pupitreurs, directeurs de spectacle ou de complexes cinéma, informaticiens de spectacle, prestataires en son, lumière et vidéo, techniciens spécialisés en France et à l’étranger…