Saint Gab' Histoire de l’établissement

Saint-Gabriel Saint Michel existe, grâce à l’engagement des frères de Saint-Gabriel depuis 1838 et grâce aux Filles de la Sagesse avec Saint Michel depuis 1951. Avec la collaboration de nombreux laïcs ils ont consacré leur vie à la formation et à l’éducation des jeunes.

Il y a plus de 60 ans, des frères ont été appelés à quitter Saint-Laurent pour aller fonder des écoles sur d’autres continents en Asie, en Afrique, en Amérique. Plus de 1200 frères sont présents aujourd’hui dans le monde, dans 30 pays, sont presque la moitié originaires de l'Inde.

Missions des Frères :

  • Dimension spirituelle
  • Accueil de groupes
  • " Vivre en Frères "
  • Assurer une présence sur le lieu de fondation
Freres 2020

De gauche à droite : Frère Yvan PASSEBON (responsable de la Communauté Internationale), Frère Jean-Marie NDOUR, Frère Maurice HERAULT

Historique :

  • 1842 : les frères, en élisant leur supérieur général, deviennent une congrégation autonome.
  • 1900 : les frères sont 1027. Leur mission principale est l'éducation, qu'ils exercent dans centaines d'écoles, pensionnats importants, établissements de sourds et d'aveugles, quelques orphelinats et dans des classes primaires de collèges, en France.
  • Entre 1900 et 1903 : l'institut s'implante dans douze nouveaux pays : six en Europe, dont la Belgique où s'exile l'administration générale; quatre en Afrique; deux en Asie (la Thaïlande en 1901 et l'Inde en 1903).
  • De 1946 à 1965 : l'institut connaît sa plus grande expansion, en passant de 1200 à 1800 frères, en gagnant onze nouveaux pays, en créant douze provinces. En 1962, l'administration générale quitte Saint-Laurent pour Rome. 
  • De 1965 à nos jours : l'institut se dote d'une nouvelle règle, dite Règle de vie (approuvée en 1986), approfondit son charisme montfortain, considère les laïcs comme des partenaires à part entière.

Les fondateurs :

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) : prêtre, éducateur, artiste... Évangélisateur infatigable, fondateur de congrégations (missionnaires montfortains : prêtres et frères, Filles de la Sagesse) et d'associations de laïcs. Il crée des œuvres et des écoles charitables (gratuites) pour les pauvres, tenues par des frères et des sœurs. Il n'aura de cesse de révéler la tendresse et l'amour du Christ Sagesse. Sa spiritualité inspire toujours de nombreuses personnes et groupes.

image grignon de montfort

Soeur Marie-Louise Trichet (1684-1759) : première disciple de Montfort, la phrase de Montfort « Ceux que le monde délaisse, doivent vous toucher le plus » est au cœur de sa vie. Elle partage durant 10 ans la condition des plus pauvres : « Si j'étais étoffe, je me donnerais aux pauvres ». Co-fondatrice des Filles de la Sagesse, Louis-Marie lui confie la première école charitable de filles de la congrégation à La Rochelle.

 

marie-louise trichet

Père Gabriel Deshayes (1767-1841) : Supérieur des frères et pères montfortains, il donne une nouvelle impulsion à la communauté des missionnaires et frères enseignants basée à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Ceux-ci prennent alors le nom de Frères de Saint-Gabriel. L'institution St Gabriel ainsi que de nombreuses écoles primaires sont créées dans les campagnes, mais également des instituts pour les jeunes sourds... avec pour principale consigne : « Ne laissez aucune bonne œuvre sans l'accomplir. »

gabriel deshayes

Le réseau Sagesse-St Gabriel

Aujourd'hui, la mission d'éducation se poursuit en fidélité à nos origines, au charisme et à l'audace de nos fondateurs.

Enseignement et éducation sont indissociables : grandir, travailler, vivre dans un établissement Sagesse Saint-Gabriel, c'est être dans un lieu qui privilégie l'accueil de toute personne pour lui offrir un chemin de bonheur. Pour ce faire, cet objectif est ancré dans une communauté ouverte qui puise sa source dans l'Évangile.

Entrer dans un établissement du réseau Sagesse Saint-Gabriel, c'est donc vivre et faire vivre quatre ENGAGEMENTS :

  • Accueillir
  • Animer
  • Associer
  • Annoncer
Carte congregations sagesse-stgabriel-2