Actus

Saint Gab' Actualités

Accueil d’élèves coréens à Saint Gab’

10 lycéens coréens sont arrivés à Saint Gab', pour une immersion de 3 mois au lycée professionnel industriel et sécurité. Ils viennent du lycée Kyung Ki de Séoul (Corée du Sud) et sont actuellement en fin de formation.

L’échange avec la Corée du Sud existe depuis juin 2013, mais c'est la deuxième fois sur une longue durée. Le lycée Kyung Ki possède 8 sections : production automatique, métallurgie, robotisation, « meca-tronix », contrôle d’énergie, électricité, nouveaux matériels, informatique.

L’objectif pour les jeunes coréens est de découvrir l'enseignement et la culture française, apprendre la technique et comparer les technologies françaises et coréennes

Ils vont suivre 6 semaines de cours de français accélérés, et vont intégrer en parallèle les classes de 1ère technicien d'usinage et métiers de l'electricité. A la suite de cette formation, les jeunes coréens suivront un stage d'un mois (novembre-décembre) dans des entreprises partenaires de Saint Gab', avec leurs binômes français.

En parallèle de ce projet : 

 

Des terminales BAC Pro Technicien d'usinage et Systèmes numériques qui ont accueilli des coréens l'année dernière dans leur famille partent à leur tour en à Séoul, du 6 au 26 octobre 2019. Ils seront logés au lycée Kyung Ki. Un voyage pédagogique et culturel, où ils vont pouvoir visiter des entreprises, des musées, des palais, mais aussi participer à quelques cours avec les coréens : imprimante 3D, drone, fête du lycée...

Pourquoi la France ?

 

Pour le directeur Cho Yong, la France a des techniques plus avancées et les entreprises sont dynamiques. De plus, le lycée Kyung Ki entretient de très bonnes relations avec Saint Gab' depuis 5 ans.

Le projet est proposé aux élèves qui ont une réelle volonté de venir travailler en France et qui ont choisi d'apprendre la langue. Le Ministère de l'Éducation en Corée du Sud est fortement engagé, au travers de conventions, et offre un soutien financier à ce projet d'éducation.

Il est rare de permettre aux coréens de partir à l'étranger. C'est la deuxième fois que des élèves du lycée Kyung Ki viennent en France sur une longue durée.